Sophie GRANIOU


click the image on the right to enlarge

Avec Sophie Graniou, nous entrons dans une dimension de l’histoire et de la manière dont elle est traitée. Elle met en scène un espace muséophobique déjanté voué à la conservation de la Pop culture. Habité par les fantômes de Angus Young et de J-G Ballard, tout y est factice, des tripes sanguinolentes de moteur de voiture éventré aux bouteilles de bière qui se décomposent jusqu’aux perruques qui s’agitent mécaniquement pour simuler une Break Neck Dance endiablée. Dans cet univers de science fiction post-apocalyptique, ce qu’il reste de la Pop Culture, c’est une mémoire empaillée, fausses reliques, les accessoires d’un film d’horreur de série B, les reliefs d’une fête sauvage avec lancé de caleçon à la hache : un patrimoine dont on se souviendra comme de la deuxième guerre punique dans un futur proche que Sophie Graniou anticipe avec brio. 

Dominique Abensour, “ 23 heures chrono !” 

SOPHIE GRANIOU
(°1983, France)

2008-2010 DNSEP VILLA ARSON
2007-2008 DNAP VILLA ARSON


EXPOSITIONS

2012
 Anyspace Gallery - Brussels (solo)

2011
 “Les 4 cavaliers” - Nice
 “Relatives 2” - Barjols
 “Laboratorium” - La Station - Nice


2010
 "Artorama" - Salon d’Art Contemporain - Marseille
 “Cette année là” - Galerie de la Marine - Villa Arson -  Nice 


2008
 “Multiply” - Sous Station Lebon - Nice
 “Discothèque Silencieuse” - Dojo - Nice
 “Marquise 83” -  Sous Station Lebon - Nice